Affinez votre recherche

Balenciaga, quand talent et émotion s’entrecoupent

mercredi 10 mai 2017

SAISON ESPAGNOLE HORS LES MURS DU PALAIS GALLIERA - Une exposition de Paris Musées conçue et réalisée par le Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris en étroite collaboration avec le musée Bourdelle.

 

 

Retour sur l'expo de Balanciaga à Paris

 
 

 

Nous l’avons fait ! Oui, vous savez cette fameuse expo sur THE couturier Balenciaga. Vous n’êtes pas au courant ? Impossible de manquer ces chefs d’œuvres aux textures charbonneuses qui cisèlent la silhouette et accentuent les jeux d’ombre dont la lumière diffuse des reflets nacrés et magnifient chaque pli, courbe ou tombant, voyons !
 

Comme on est sympa, on vous fait un recap’. Suivez- nous, c’est par ici… >>

 

 

Présenté hors les murs du palais Galliera au Musée Bourdelle, nous sommes partis en éclaireurs et avons pénétré l’univers de Cristobal Balenciaga, modéliste espagnol maître de la coupe dont « le vêtement était sa religion ».
 

En un mot ? Wow. Emotion et admiration vous traversent. Chaque pièce vous raconte une histoire unique. Vous vous perdez dans cet univers noirci par le talent de ce couturier. Certains, pensifs et attentifs, contemplent ses œuvres inlassablement pour en percer les secrets, d’autres, en âme d’artiste, s’assoient et esquissent chaque ligne des modèles exposés. Quoi qu’il en soit, l’indifférence n’est pas au programme.

Ces œuvres résonnent des sonorités noires d’un alchimiste de la couture. Les pièces du couturier, structurées, creusées ou galbées, établissent un dialogue tranchant, noir sur banc. Scindée en 3 thèmes, l’exposition vous plonge dans des créations vibrantes, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante, tout en jeux de lumière qui doit autant à la somptuosité des tissus qu’à l’apparente simplicité de ses coupes. Des pièces de jour, aux robes de cocktail en passant par les ensembles du soir, tous sont conjugués de noir pour une évasion dans l’imagination et une invasion d’inspirations…

 

Mais Qui est Mr. Balenciaga (1895-1972) ?

Chez Balenciaga, les idées prennent forme sur une page de carnet ou sur le papier à lettres d’un hôtel. Des fragments de robes – la construction d’un corsage, une simple manche ou la disposition d’un empiècement – apparaissent crayonnés ici et là. Des flèches indiquent le sens du tissu, des précisions de couleurs, d’emplacements.

 

Boom. Boom. Sensations sur sensations, voici nos coups de cœur !

Les coups de coeur Sacrés Coupons de l'expo Balenciaga (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Mais par-dessus tout, on a adoré les transparences du noir !

 

Elles sont un registre auquel Balenciaga s’est attaché. Les dispositions qu’il empreinte donnent corps aux matières les plus vaporeuses et mettent flottements et vibrations.

La dentelle noire tient, bien sûr, une place de choix dans l’art de Balenciaga. Si elle incarne à la fois la piété et le folklore espagnols, elle ne cède jamais aux tentations du pittoresque, de la joliesse ou de la séduction facile. Froissée, compressée, la dentelle amplifie par sa noirceur les effets graphiques des plis et des déchiquetures. Chaque volant se soulève, s’écarte de son support et dévoile son réseau arachnéen, créant d’imperceptibles modulations et degrés d’opacité.
 

 

Expo Balanciage - Transparence de noir

 
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris